KOTODAMA,  WAKAS ET CALLIGRAPHIE

(  kotoDama ou kotoTama ? :  Le “T” et le “D” au Japon, se prononcent de la même façon.)

Dans le Gendai – Reiki Fudo Myo o, les Kotodamas sont les lignes de sons associées aux quatre symboles qui vous sont enseignés lors des initiations, ainsi que les Wakas correspondants (poèmes) de l’Empereur Mutsurito  que Mikao Usui connaissaient. Ces Wakas sont important pour la Voie du son dont ils sont l’ouverture.
Leur traduction en Français, tout comme celle des cinq préceptes, qui sont les  GOKKAÏS, dénature leur vocation.

Une approche de la calligraphie zen au pinceau, vous sera proposée, l’art de tracer un trait, fabriquer son encre, respirer, méditer.
Lors de ces enseignements vous seront donnés les sons: les voyelles et certaines consonnes avec les Mantras, qui sont des résonateurs. Nous allons ensuite approfondir cet enseignement en introduisant plus de  consonnes, selon la sensibilité de chacun et dans un stage particulier, si besoin.

Les enseignements des souffles prâniques sont accessibles à partir du troisième degré et lors des masterclass (https://oticakksx.preview.infomaniak.website/masterclass)

il ne s’agit pas de vocalisations à proprement parlé mais de “souffles”, de respirations, de sons, alliés à une gestuelle, et a un état méditatif particulier : l’interface.

Cet enseignement est issu des recherches de M. Nakazono sur les 50 sons créateurs de l’Univers et des pratiques de dynamique matricielle.

EN CE QUI CONCERNE LES KOTOTAMAS, JE NE SUIS ISSUE D’AUCUNE ÉCOLE OCCIDENTALE. AU JAPON IL N’EXISTE PAS D’ÉCOLE DU KOTOTAMA.
Celui-ci étant toujours relié à une pratique particulière, comme l’Aïkido, le Reiki, etc…

 

LES PRÉSENTATIONS SUR YOUTUBE ET LES POWERPOINTS