Gendaï-Reiki et Dynamique Matricielle

Le Gendaï Reiki sous l’éclairage de la Dynamique Matricielle

de la physique quantique et des Kototamas.

 


        
 

OUVRAGE SUR COMMANDE, M’ENVOYER UN E-MAIL

prix : 15 euros;  plus poste en suivi  et enveloppe bulles  (6,30+0,50): 7 = 22 euros

220 pages

Le Gendaï Reiki sous l’éclairage de la Dynamique Matricielle et de la physique quantique et des Kototamas.

Préface du Professeur Aziz El Amrani Joutey :

Les processus de la vie émanant d’un état profond, implicite, non manifesté et se structurent dans le manifesté sous forme de pluralité, de diverses particularités.

Le passage de l’un vers l’autre se fait à travers le Verbe, en tant que vibration subtile, non manifestée, codifiée, implicite, d’où émanent des structures manifestées explicites qui réveillent l’autoréflexion de l’Êtreté par elle-même, à travers elle-même, en elle-même.

C’est ce dynamisme que le matriciel essaie de révéler et c’est ce même dynamisme que le processus subtil Reiki essaie de manifester. Les deux modèles se rencontrent dans le Verbe qui dans sa nature profonde à la fois cristallise la manifestation et prépare l’intégration du non manifesté.

C’est uniquement par Le Verbe que se révèle la réceptivité et la réversibilité de ce monde et de ses processus. Le Verbe qui oriente un double regard, qui peut être activé à chaque instant soit vers la source non manifestée, intégrative, soit vers le changement manifesté, progressif et variable.

Ce mécanisme, Édith l’a observé par ses expériences vécues, au-delà du mental, à la fois dans le Matriciel et dans la pratique du Reiki. Elle nous offre ici un une synthèse fertile entre deux Orients, deux tendances qui sont apparemment distinctes, mais dont elle a su tirer la substance essentielle qui les rassemble au cœur de la résonance subtile de l’Être.

Dans le Matriciel, on a cette belle trilogie : Verbe, Nombres, Forme géométrique, qui tout comme le Reiki nous invitent à fluidifier le corps pour le reconnecter au Hors-Temps. Le Matriciel avec ces outils subtils invite à revisiter la physiologie afin de propulser le corps dans une gestion des déséquilibres propice à la vitalité des organes, et donc à l’élan de la vie.

Une fois de plus au regard des enseignements Reiki, on observe que les anciens ont senti ce processus, comme les kabbalistes, les soufis, les taoïstes, qui sont sortis de cette vision restreinte de religiosité pour avoir accès à la vastitude de l’Être à travers cette belle trilogie, Verbe, Forme, Nombre.

Je remercie Édith de participer à cette belle aventure d’actualisation nécessaire aujourd’hui, en créant des passerelles, des ponts entre les traditions et les enseignements qui l’ont fait vibrer et toucher l’indicible de la non-forme, de l’êtreté.

Merci Edith pour ce travail remarquable.

AZIZ EL AMRANI JOUTEY

Accueil